Il n’est jamais trop tard pour parler d’un voyage. Visitée en août 2019, relatée en octobre de la même année, je parle de notre voyage en Sardaigne du sud. Non, il n’est pas trop tard ! Entre temps, je suis allée 3 semaines dans la magnifique ville de Lisbonne (mes articles sur le Portugal par ici) et je repars bientôt #StayTuned 😀 ! Alors si je ne parle pas maintenant de la Sardaigne, je sens qu’elle restera bien au chaud dans ma tête et dans mes dossiers photos. Et c’est un peu dommage, il faut l’avouer !

Visiter Cagliari et prendre son temps

Personnellement, nous avons opté pour le NO program. En août, attendez-vous à des températures très chaudes. Comptez un bon 40° à l’ombre (on ajoute 3° à 5° si on passe au soleil). Du coup, on a préféré aller à Cagliari quand on voulait. Et, en toute franchise, quand il fait 45° on préfère rester à la piscine, à l’ombre des transats :). En fait, Cagliari est une ville avec de belles côtes et les côtes ne sont pas compatibles avec la canicule. Côté parking, je vous recommande celui-ci : Parcheggio di Cagliari. Il n’est pas cher, pratique et sécurisé. Nous n’avons jamais eu de problème. En revanche, aucune ombre donc attendez vous à un effet sauna sans précédent dans la voiture !

Exit le planning bien huilé comme on a l’habitude de faire et place au laissé aller.

Quelle activité en Sardaigne ? Faire du voilier bien sûr !

Sans doute la meilleure expérience et le meilleur souvenir du séjour en Sardaigne. Une demi journée de plaisir accompagné par un skipper comme on en voit peu ! J’ai nommé Maurizio. Je vous conseille vivement ce tour tant il est authentique. Tapez « Sailing Center Marina Piccola » dans Google et le tour est joué ! Il vous en coûtera environ 50€ en espèces. Maurizio parle français, anglais et italien bien sûr ! C’était l’un des premiers à proposer des tours sur son voilier, à Cagliari. Petit groupe garanti et dolce vita au programme.

Pendant une demi journée, le temp s’arrête presque. Nager dans les eaux translucides, jusqu’à la navigation les voiles au vent, le soleil en prime et… c’est tout. Tout simplement.

Mon avis sur la Sardaigne

Déjà, je ne connais que très peu l’Italie. Je vous parlais de mon voyage de Venise dans cet article mais avant cela je n’avais jamais mis le pied en Italie. Avant de poser le pied en Sardaigne, j’avais l’image d’une ile sympa avec beaucoup de soleil, des p’tits criquets, de la bonne bouffe et des eaux translucides à gogo #HeinClichéTuDis ? Et… c’était presque ça mais pas partout, loin de là.

Une ile très, très très grande

Nous avions choisi un hôtel sympathique dans le sud de la Sardaigne. Nous avions fait exprès d’éviter la zone citadine de Cagliari tout en étant à côté quand même (env. 15 minutes de voiture). Résultat on s’est retrouvé dans une zone industrielle, tout proche d’une usine #Ouiiiii #Bonheurrr.

Dans ma tête je m’attendais à une ile type Majorque. L’article du road trip à Majorque c’est par ici ! MAIS, rien à voir. La Sardaigne est un ile énorme, beaucoup plus polluée qu’on ne l’imagine et… sale (je relate mon expérience, je suis loin d’avoir tout vu). Depuis notre hôtel Santa Gilla, nous avons mis entre 1h à 2h de route pour nous rendre aux plages ci-dessous. Très belles, certes, mais 4h de route dans la journée pour voir une plage bondée avec des odeurs de mazoute toutes les 10 minutes quand on se baigne… Bha tu le fais une ou deux fois mais pas plus… Après tu optes pour la piscine et le repos…

Bref, soit on est V.R.A.I.M.E.N.T. mal tombés soit la Sardaigne du sud, c’est pas pour nous… Mais continue de lire, je donne quelques conseils pratiques quand même 😉

Punta Molentis Beach

Ce voyage en Sardaigne du sud c’était quand même chouette !

Ok, la pollution, le monde (en août), les commerçants pas toujours hypers accueillants, la saleté de la ville… Oui, je sais, ça fait vraiment « je déverse ma haine » mais non, je donne simplement mon avis.

A côté de ça, on a aimé :

  • Se reposer à la piscine de l’hotel #GrosseDécouverte
  • Manger dans de bons restaurants
  • Déguster les pizzas, les pates, la mozza, les glaces… #ClichayyyyKoukou
  • Découvrir cette ile avec des recoins très natures et magnifiques

Certaines plages sont magnifiques. Hors saison ce doit être un bonheur. Sans surprise, je vous recommande vivement d’éviter la Sardaigne en août et de préférer septembre ou octobre ou mai/juin. Plus globalement si vous hésitez à y aller, préférez Majorque. #Déso #QuestionPertinenteRéponseHorsSujet

Hotel Santa Gilla

Alors voilà, ce voyage en Sardaigne du sud n’était pas à la hauteur de nos attentes. Je n’y retournerai pas tout de suite mais au moins, je le sais. On ne peux pas toujours aimé nos voyages. Il arrive qu’il y ait des fails, des endroits dans lesquels on ne se sent pas bien, qui ne nous correspondent pas ou qui nous indiffèrent.

En tout cas, on ne pourra pas dire qu’on n’a pas bien mangé 😉 ! Je vous conseille vivement le restau Ex Tipografia qu’on a trouvé vraiment chouette et qui est en plein centre de Cagliari.

Cette série de photos pourrait presque être un résumé du séjour. Peu de visites citadines. Des apéros, de belles assiettes dans les restaurants et la piscine de l’hôtel pour jouer dans l’eau comme des enfants.

Et vous, vous avez déjà fait un Voyage en Sardaigne du sud ? Dans le sud ? Qu’en avez vous pensé ? C’était un coup de coeur ou une déception ?