Si tu as lu mon article précédent sur Venise, tu sais qu’aujourd’hui, ça va déménager ! Alors si tu es prêt à te casser les pupilles avec notre excursion à Murano, Burano et Torcello, c’est parti ! Lors de première fois à Venise, je n’étais pas aller voir ces iles de la lagune. Il y a tellement à faire et à voir que le programme ne permettait pas de le faire. Mais cette fois-ci, voir ces iles faisait parti des priorités. Quelle belle surprise ! Nous avions choisi le seul jour ensoleillé de notre séjour pour profiter de ces iles. 

Si tu veux suivre le voyage par étape, petit récap du voyage par jour :
Redécouvrir Venise et le quartier de San Marco, jour 1
Découverte du palais des Doges et du musée Correr, jour 2
Visite du Palais des Doges et du musée P. Guggenheim, jour 3

Excursion à Murano, Burano et Torcello

Nous avons opté pour une excursion à 18€ pour environ 5h de temps et 3 arrêts : Murano, Burano puis Torcello. 

Point positif de cette excursion Ali Laguna : le gain de temps pour faire les 3 iles en une demi journée. Mais est-ce vraiment un point positif… Je ne sais pas car c’est bien trop rapide. 

Points négatifs de cette excursion Ali Laguna :

  • trop peu de temps sur Burano et, selon moi, la visite de l’ile de Murano n’est pas un indispensable. Ou en tout cas, pas via cette excursion. 
  • manque d’authenticité,
  • mauvaise organisation
  • groupe énorme. Nous pensions naïvement être une quinzaine, nous étions une bonne centaine.

Arrivez à Murano, nous sommes envoyés directement dans une verrerie et entassés pour voir des verriers soufflés du verre. On se croirait dans une salle de spectacle. L’ambiance est spéciale, le genre d’ambiance qui met mal à l’aise. Du coup, on part limite dans un fou rire… Franchement, j’avais l’impression d’être au zoo devant des souffleurs de verres qui doivent faire cette représentation 5 fois par jour. C’était naze ! Le clou du spectacle, un verrier conçoit un dauphin et tout le monde applaudit. Enfin bref, chacun ses goûts mais, ce genre d’expédition touristique, ce n’est pas DU TOUT mon truc ! 

Conseils pour visiter Murano, Burano et Torcello

Mon conseil : prenez votre temps. Enfin, si vous en avez, privilégiez les vaporettos qui vous permettent de vous rendre sur les iles.
Je vous conseille une bonne demi journée voire une journée sur Burano pour flâner et prendre le temps (contre 45 à peine lors de l’excursion…).

Murano et ses verreries

Premier arrêt de notre excursion, Murano est une ile très calme. Limite bousculer dans notre vieux troupeaux de touristes, nous entrons dans un bâtiment juste en face du quai. On s’entasse on fond d’une pièce, sur une estrade avec des marches en bois, les verriers sont en place pour la démonstration. Il fait chaud malgré le mois de novembre, les fours tournent à plein régime (1500 degrés sont nécessaires pour que le verre entre en fusion alors avec les doudoune, bonnets et écharpes, c’est limite l’horreur).

Et… Action !

ET … ACTION ! Comme je vous l’explique au début de cet article, nous avons eu le droit à un spectacle. Avec tout le respect que je dois aux verriers, j’aurai préféré voir leur verrerie sans leur démonstration ou alors circuler dans leur atelier OU ne rien voir du tout.

Après la démo qui dure 10 minutes, notre troupeau se dirige vers un chemin tout tracé : le magasin pour acheter des roses, des dauphins, des coccinelles en verre… Bref, avec ma mère on se demande comment nous avons pu être aussi naïves en pensant que cette excursion avec option visite d’une verrerie serait bien. Direction la sortie, le magasin, très peu pour nous. On s’éclipse dehors pour marcher un peu dans l’ile. Il ne nous reste que 30 minutes avant que le bateau ne reparte.

Murano, paisible et calme

Après cette magnifique démonstration, nous marchons le long du canal principal et faisons quelques photos. L’ile est calme et paisible. Il est tôt, nous sommes en plein mois de novembre, il fait froid et humide. Quelques barques passent le long des canaux mais globalement, nous sommes plutôt tranquille. Il n’y a pas grand chose à voir à part l’église principal de l’ile. De toute façon, nous n’aurons malheureusement pas le temps de nous perdre dans les ruelles…

Il est l’heure de rentrez tranquillement pour attendre notre très cher bateau qui partira avec… 40 minutes de retard ce jour là… On y croyait plus mais nous arrivons finalement à Burano !

Burano et ces façades colorées

Comme prévu, Burano ne vous décevra pas. C’est une ile charmante. Victime de son succès, elle est prise d’assaut par le touriste, le visiteur, le curieux. Comme d’habitude pour en profiter comme il se doit et flâner dans les ruelles presque vides, je vous conseille de vous y rendre le plus tôt possible grâce aux vaporettos. Si vous optez pour une excursion, oubliez les ruelles vides. Vous n’y serez que vers 11H et il y aura déjà du monde (même en plein mois de novembre).

Quarante cinq minutes d’arrêt sur les iles, c’est suffisant sur Murano (qui, je trouve, ne vaut pas trop la peine car ne diffère pas trop de certains quartiers de Venise) mais je vous conseille d’aller à Burano au mois 1/2 journée.

Cette ile est magnifique et ne se résume pas à ses colored painted houses comme on le voit dans tous les guides. Les rues sont chouettes, les petits restaurants vraiment mignons … Bref, ça vaut bien plus que 45 minutes de temps…

Après quelques photos, il faut se dépêcher et retourner au bateau. Burano sous le soleil était très sympa et, s’il ne restait pas le stop à Torcello après, nous serions restée sur l’ile et rentrée par nos propres moyens.

Torcello, petite ile entre ruine, verdure et marécage

Cette ile là, je l’avoue n’était pas prévue au programme. C’est grâce à l’excursion que nous l’avons découverte et même si elle n’est pas indispensable lors d’un voyage à Venise, elle permet de connaître une autre facette des iles de la lagune. Elle ne ressemble ni à Murano ni à Burano.

Il n’y a pas grand chose à y faire, c’est vrai mais il s’agit ici de se promener et de découvrir les ruines, les vignes…

Torcello, calme et paisible

Retour à San Marco et visite de la Basilique Saint Marc

Rien a dire de Spécial, la basilique est grandiose et très jolie. Je vous conseille d’y aller entre 11H30 et 12H30 car c’est à ce moment là que la basilique est éclairée et que l’on voit vraiment les belles dorures ressortirent. Surtout s’il y a du soleil. Nous n’avons pas de guide aujourd’hui alors nous nous contentons de faire le tour. Majestueuse, c’est sûr mais ce ne sera pas le monument qui m’aura le plus plu à Venise !

Visite du quartier Castello et biennale des arts 2019

Tu as compris, cette journée était bien remplie et nous avons vu pas mal de choses. La biennale c’est l’occasion d’entrer dans des galeries et des parcs, par hasard et de se perdre devant pleins d’oeuvres. Et tout cela, gratuitement.

Ce sera la seule fois du séjour qu’on aura mis les pieds dans le quartier de Castello mais pas de regret ! La vue est superbe sur Venise, le couché de soleil est magnifique.

Ce soir, ce sera restau a côté du B&B et gros dodo bien mérité !

Alors qu’as-tu pensé de cette excursion à Murano, Burano et Torcello ? De cette balade dans le quartier de Castello ou de la cathédrale Saint Marc ?

La prochaine fois c’est le dernier jour à Venise avant de rentrer à Lyon. J’ai hâte parce qu’une fois le chapitre Venise clôt, je vais te parler de notre séjour à Pragues ! Mais avant ça, le prochain article parlera d’aqua Alta, phénomène bien connu à Venise, du magnifique centre commerciale, du théatre de la Fenice et du musée del accademia.