Des vacances en Crète : du soleil, de l’eau turquoise et des salades crétoises

Partir une semaine en vacances en Crète, selon moi, c’est choisir entre la visite de la côte Est (District Lassithi et Heraklion) ou de la côte Ouest (district de Chania et Rethymnon).

Pour une semaine, et pour éviter la voiture trop fréquemment se cantonner à deux districts sur les 4, c’est bien. Bien sûr, parcourir l’ile en une semaine est possible mais me paraît hyper trop speed. Pour information, il faut 5h pour traverser l’ile en voiture d’est en ouest (par la voie rapide). Notre hôtel était à 2h de route de l’aéroport d’Héraklion. Nous avons choisi la côté ouest de l’ile 🙂 

A ce propos, je vous conseille le guide Géo coup de coeur Crète pour organiser votre voyage. C’est un bon compris entre belles photos, conseils et recommandations. C’est aussi un bon complément si vous avez un minimum organisé votre séjour car il n’est pas très détaillé.

Quel prix pour des vacances en Crète hors saison en mai ?

Prix du séjour en Mai (du mercredi 8 au mercredi 15 – sur la base de 3 personnes)

  • Avion aller/retour : 343€ soit 114,50€/personne (Genève à Héraklion avec bagages en soute)
  • Hotel : 300€ soit 100€/personne
  • Voiture : 130€ soit 43,30€/personne

TOTAL : 257,50 € par personne

Une semaine en Crète, ça donne ça :

Jour 1 Visiter la ville de Rethymnon, la vieille ville et la forteresse (jeudi)

Pour commencer notre séjour, nous avons commencer par la ville de Réthymnon. Basées à Kissamos, nous avons mis environ 1h30 en voiture pour nous y rendre. Je vous épargne le paragraphe sur la conduite crétoise… spéciale. Juste un conseil, n’hésitez pas à vous mettre en jambe et à rouler sur la bande d’arrêt d’urgence quand une voiture souhaite vous doubler. 
Mais pour en revenir à nos moutons de Réthymnon. Nous avons débuté la visite par la forteresse de la ville. L’entrée est à 2€ et comptez 2 bonnes heures pour faire le tour. Pour information, ne cherchez pas l’ombre, il n’y en aura pas. Donc à vos casquettes et lunettes de soleil.

Et après la visite de la forteresse ?

Cette forteresse est un excellent moyen d’en connaître un peu plus sur l’histoire de l’ile. Une fois cette belle forteresse visitée, prenez la route de la vieille ville et profitez-en pour prendre un jus de fruit frais. Déambuler et profiter des ruelles ombragées sera votre seul programme. Au hasard des rues, vous découvrirez des portes colorées et le port. Malgré notre visite de plus d’une heure, nous n’avons pas vu beaucoup de portes hyper colorées mais le reste de la vieille ville est vraiment chouette. 
Nous avons terminé notre journée dans un restaurant réputé (mais pas cher) de la ville. J’ai nommé Vassilis. Noté à plus de 4,5/5, on s’attendait à mieux mais on a été déçu toutes les trois.

Jour 2 Elafonissi et sa plage XXL (vendredi)

A environ 1h de route de notre hôtel, cette plage est un stop obligatoire de vacances en Crète. Du sable blanc et rose par endroit, une eau cristalline et une grande étendue qui permet d’être tranquille, surtout en mi saison. Le fail de la journée à été le vent (à décorner des boeufs comme dirait maman). Du coup, ça gâche un peu la fête et la baignade est d’autant plus difficile mais il en fallait plus pour nous décourager #PreuveAL’appui
Après 3/4 heures sur place, nous sommes parties un peu plus tôt que prévu direction la piscine de l’hôtel #SansVent #SansCailloux !

Pour terminer la journée et ne plus prendre la voiture, nous avons décidé de manger à 5 minutes à pied de notre hôtel. Au restaurant la Fish Tavern 1960. Au menu ce soir là : une soupe de poisson, du poulpe et des crevettes grillées.
Là aussi, noté à plus de 4,5, nous pensions trouver mieux mais non. C’est bon mais pas orgasmique. Peut-être que nos palais français sont trop rudes en notation #WeDontKnow. En tout cas, le sens de l’hospitalité est là et à chaque fois. S’il y a quelque chose qu’on ne peut pas enlever au crétois, c’est bien ça !!

Jour 3 Visite de Chania ou La Cannée (version fraznçaise), reconnue comme plus belle ville de Crète

Alors, ne les ayant pas toutes faites, je peux difficilement établir un classement mais si je dois en juger par rapport à celles que j’ai vues. C’est un grand OUI. La vieille ville de Chania est vraiment jolie. Les ruelles sont vraiment magnifiques, on s’y perd presque. Le port est magnifique et encore plus quand le soleil se couche. Dans certaines ruelles, on se croirait vraiment à Venise (pour voir mon article sur la visite de Venise, c’est ici).

Mes conseils pour visiter La Cannée ou Chania

Un conseil, prévoyez une demi journée si vous faites le port et la vieille ville. Si vous souhaitez faire également les autres visites (musée archéologique et maritime, forteresse Firka) prévoyez d’être sur place dès le matin. En plus, vous aurez de la place pour vous garer. Nous sommes arrivées en début d’après midi et il restait quelques places sur le parking du centre. En repassant à la voiture vers 19H, il n’y avait plus une place et des voitures tournaient dans le parking. Nous avons terminé la journée en mangeant sur le port pour profiter du couché de soleil. Voumel’aurez deviné, La Cannée ou Chania pour les intimes est un indispensable de vos vacances en Crète ! #OuiOuiOuiMadale

Le restaurant était bon et le service vraiment top. Ils sont VRAIMENT accueillants ces crétois ! 🙂 Au menu, du poisson et la spécialité turc, le Giros (sorte de kébab au porc, au poulet) et du vin blanc bien sûr !

Jour 4 Excursion à Gramvousa et à Balos, en Crète

Impossible d’aller en vacances en Crète sans aller à Balos. Le lagon est réputé pour son eau peu profonde et translucide et son sable blanc.
Trois horaires sont possibles via la compagnie Balos daily Cruises. Les départs s’effectuent depuis le port de Kissamos à 10h40, 11H et 12H et vous ramènent à 17h40  pour le premier départ et vers 19h pour le dernier. Personnellement, celui de 10h40 à 17h40 nous a bien plu. 
Le bateau est un petit ferry qui peut contenir plusieurs centaines de personnes. Beaucoup plus petits que ceux qui font la liaison vers les cyclades ou Athènes (l’article de mon passage en Crète / Grèce et Cyclade est disponible ici).
Vous pouvez y aller en voiture MAIS pas avec une citadine. Les loueurs de voiture insistent sur ce point car un 4×4 est indispensable pour la route.

Mon avis sur l’excursion à Balos et Gramvousa

On est quand même sur une ambiance musique assez forte pour ambiancer le chaland. Si c’était à refaire, j’opterai peut-être pour l’option excursion privée avec skipper (si elle existe). A voir côté prix mais cela permet d’être au lagon avant le flow de touristes, c’est à dire avant 11h ou après 16H30.
L’affluence était relativement correct mi mai mais je pense qu’en pleine saison c’est une autre histoire
Pour terminer cette belle excursion, nous avons mangé proche de l’hôtel et opté pour une moussaka. Pas déçue de cette bonne assiette. Sachez aussi qu’en Crète, on vous apporte gratuitement une petite douceur après votre repas. 

Jour 5 Gorge de Samaria pour une de nous et repos pour les deux autres

Dès le départ, je savais que je ne pourrais pas faire les gorges à cause d’une blessure récalcitrante au pied. Les dernières randonnées en montagne s’étant soldées par une troisième fracture de fatigue au pied. J’ai donc retenu la leçon et ai préféré profiter de l’hôtel pour débuter cet article. 

Vous l’aurez compris, je ne pourrai pas vous en dire bien plus sur ces gorges. Sachez qu’elles ouvrent quand la météo le permet. En 2019, elles ont ouvert le vendredi 10 mai pour la saison. Si la météo n’est pas bonne, et que l’excursion peut être dangereuse, la session sera reportée.

Visite de la Crète : Jour 6 Polyrrhenia et le monastère Moni Genias

Premier stop : la cité antique de Polyrrhenia. La route pour y arriver n’est plus bétonnée et vous passerez dans de petits villages typiques. La route est assez facile mais si parfois assez étroite pour laisser passer deux voitures.

Arriver sur place, presque pas un chat. Le Point de départ est une petite maisonnette qui fait office de point information. Une anglaise nous donne un papier avec le chemin à suivre. Nous commençons notre visite doucement. Attention ça monte et parfois dans des chemins assez caillouteux. Une condition physique minimum est indispensable. Le village compte assez peu d’habitant.

Le temps semble s’être arrêté. Nous croisons des crétois assis sur des chaises qui regarde le paysage en laissant passer le temps. Nous sommes loin des villes. Même Kissamos, petite ville peu touristique est beaucoup plus « contemporaine ».

Infos pratiques sur Polyrrhenia

Le chemin compte environ une quinzaine de points d’intérêt, plus ou moins faciles à trouver. Lors de la visite, vous prenez de plus en plus de hauteur et la vue est splendide. Vous dominez toute la vallée et parfois la vue est à 360 degrés. En mai, la chaleur n’est pas étouffante et cette balade se passe bien.

« Pour vous donnez une idée, en mai, la température extérieure est entre 20° et 25° mais l’indice UV est de 7, 8 sur 10. Donc on crame très vite… Je n’ose imaginer en plein été. Bref, bouteille d’eau et crème solaire sont obligatoires pour vos escapades en Crète !! »

Côté timing, le tour se fait entre 30 minutes et 1h. Certains randonneurs s’aventurent et montent tout en haut de la montagne mais le chemin n’est pas tracé et mieux vaut avoir l’habitude et de bonnes chaussures de rando.

Vacances en Crète – Jour 7 Le palais de Knossos

Knossos est un incontournable de vos vacances en Crète. Il se situe à environ 20 minutes de voitures d’Heraklion. La chance que nous avons eu : un temps idéal ! Si vous avez le choix, prévoyez d’y aller un jour ou le temps est gris et le plus frais possible. #JeChercheEncoreLombre
Pendant la visite d’une heure et demi, vous n’aurez aucun coin d’ombre. Seuls quelque endroits sous les arbres sont disponibles pour vous abritez mais toute la visite se fait en plein soleil.
Nous avons payé 23€ via le site internet pour la visite simple + le coupe file. Assez utile pour éviter la queue à l’entrée qui peut être assez grande.
Vous avez aussi la possibilité d’avoir un guide dans la langue de votre choix pour quelques euros de plus. Vous pouvez acheter vos places à l’entrée du parc mais je pense qu’il est plus prudent de réserver son guide sur internet pour être sur d’en avoir un.

Mon constat est sans appel, je n’ai pas beaucoup grandit en 24 ans…

Voyage en Crète : mon avis sur Knossos

La visite est intéressante malgré que tous les panneaux explicatifs soient en grecs ou en anglais. Si vous le pouvez, je vous conseille vivement de prendre un guide. Vous comprendrez beaucoup plus de choses et aurez plus d’informations. Bien que le palais soit un incontournable d’un voyage en Crète, ce n’est pas le mieux conservé.
De nombreuses fois détruit et reconstruit, aujourd’hui, il est presque le fruit des suppositions et interprétations de celui qui l’a reconstruit à sa façon. Je l’avoue ça perd un peu de son charme.

Manger en Crète, quels restaurants ? Mes conseils

Plusieurs choses à savoir :

  • Pendant vos vacances en Crète, vous ne boirez pas l’eau du robinet. Certains restaurant (la plupart, même) offre de l’eau en bouteille. vous paierez le service et le pain si vous le demandez. Il est souvent servi avec du Tzatziki, de la tapenade et avec un filet d’huile d’olives.
  • Le pourboire n’est pas « obligatoire » comme il l’est au USA par exemple.
  • A la fin des repas, vous recevrez une petit douceur sucrée. Jusque là, nous n’avons jamais eu la même (chocolat et biscuit ou petit cake au fruits ou gâteau de semoule à la cannelle, …)